Retrouver ses ancêtres italiens : acte de baptême.

Aujourd’hui nous avions prévu de parler du cadastre grégorien. Les nouvelles en provenance d’Italie nous ont fait changer d’avis.

Nous parlerons du cadastre grégorien dans un prochain post, dans celui-ci, nous irons dans la commune ombrienne de Norcia, dans le département de Perugia.

Norcia a fait partie des Etats Pontificaux jusqu’en 1860, avec la particularité d’être la dernière commune avant de rentrer dans le Royaume des deux Siciles. Dans les campagnes environnantes vous pouvez visionner encore aujourd’hui de nombreuses bornes miliaires, marquant la frontière entre les Etats Pontificaux et le Royaume des deux Siciles. (voir post Généalogie italienne et géographie )

Je vous propose un acte de baptême assez récent, puisque le document (dont je ne peux vous proposer pour le moment qu’une copie de mauvaise qualité) date de janvier 1842.

img_0001

Rédigé en latin, le document est assez succinct (le tout tient sur environ 10 lignes d’une feuille A5), et ne nous livre pas beaucoup  d’informations.

Le texte latin :

« Die 9 januari 1842

Ego infrascriptus Rector Economus

Ecclesiarum SS.rum Ansovini et Caroli castri Pescia[1]

Baptizavi infantem in hoc die natu

img_0001-copie-3

Ex legitimis conjugibus Paolo et Chaterina D…

Huius loci, cui impositum fuit nomen Liberati, Paschalii. De

img_0001-copie

Sacro fonte levavit Salvator D…

Uti procurator Joannis Amici ruris ancarani

Huius Nursine diocesis.

img_0001-copie-2

In quorum f. Aloysius D… Rector Economus testor

Ut supra.

Nous pouvons établir le texte comme suit (n’étant pas latiniste, je demande votre indulgence) :

« Le jour 9 janvier 1842

Je soussigné  curé

De l’église des Saints Ansovino et Carlo de Pescia

J’ai baptisé un enfant légitime[2] né aujourd’hui

De Paolo et Caterina D…

Résidents[3] en cette paroisse, à qui fut donné le prénom de Liberato, Pasquale.

Parrain[4] était Salvatore D… ayant  agi par procuration[5] de Giovanni Amici, de la campagne

D’Ancarano[6], résidant en ce diocèse de Norcia.

En foi[7], Luigi D….curé , atteste ce qui précède.

Ce document nous livre :

  • L’identité du nouveau-né
  • Le jour et le lieu de naissance du nouveau-né
  • L’identité de ses parents (mais pas le nom de naissance de sa mère)
  • Le lieu de résidence des parents
  • Des informations sur le parrain du bébé

Pour avoir plus d’informations sur cette famille nous devrons consulter les Etats des âmes de l’année 1842.

Bonnes recherches!

[1]Pescia est un hameau de la commune de Norcia. A l’époque peuplé par plus de 60 familles, il est aujourd’hui quasiment inhabité.

[2] Littéralement « né du couple légitime de»

[3] Littéralement « de cette paroisse », « de ces lieux »

[4] Le terme désignant habituellement le parrain n’est pas utilisé. Le rédacteur utilisé une circonlocution dont la traduction littérale est « Salvatore D. l’a soulevé du font baptesimale ».

[5] Littéralement «en tant que représentant »

[6] Autre hameau de Norcia, à ne pas confondre avec la commune d’Ancarano, située dans les Abruzzes.

[7] Dans le texte latin « In quorum f. » f. pour « fidem »

Pour un conseil, une recherche à débloquer ou toute autre démarche Contactez-nous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s