Retrouver nos ancêtres « piémontais »

POUR UN CONSEIL, UNE RECHERCHE À DÉBLOQUER OU TOUTE AUTRE DÉMARCHE CONTACTEZ-NOUS
LISTE DE PATRONYMES DÉJÀ ÉTUDIÉS.

 

Dans nos différents articles, pour la période antérieure à l’institution de l’état civil italien, nous avons vu comme il est difficile de repérer des documents originaux faisant mention de l’un de nos ancêtres .

Nous avons aussi vu comment contourner les principaux obstacles. Pour ceux qui ont des ancêtres (hommes) originaires de l’ancien Royaume de Sardaigne, le travail pourrait être plus simple. La piste concerne toujours les documents militaires, cela ne concerne pas toute la population, mais une bonne partie.

Le Piémont était en effet l’ancien état italien qui disposait de l’administration militaire la plus efficace. Les jeunes sujets du Roi de Sardaigne (originaires, il est bien de le rappeler du duché de Savoie, du comté de Nice, de Ligurie, de la Vallée d’Aoste, du Piémont et de la Sardaigne) ont donc laissé derrière eux une certaine quantité de documents administratifs. Nous nous concentrerons aujourd’hui sur les feuilles de congés qui étaient remises à la fin de la période de conscription.

congedo as RdS

Ces feuilles sont très intéressantes pour les généalogistes et les historiens. Elles sont riches d’informations couvrant une période où les seules sources de renseignement étaient les registres des sacrements. Il faut dire aussi que les registres des sacrements (à part les actes de mariage) étaient souvent avares d’informations.

Les feuilles de congés dont nous parlons aujourd’hui nous livrent au contraire de bons renseignements.  Dans la première partie du document, nous pouvons en effet connaître : le lieux et la date de naissance de la jeune matricule, l’identité et le métier de ses parents, la profession du jeune.

La deuxième partie, présente les caractéristiques physiques de la recrue ainsi que les points les plus importants de sa vie militaire.

Nous voyons par exemple que la jeune recrue est née en 1826, en pleine « restauration ».

La structure de ces documents ne changera pas avec l’instauration du Royaume d’Italie en 1861 et les informations que nous pouvons trouver sur les feuilles de congés de la période « unitaire » sont substantiellement les mêmes que celles que nous avons examinées dans cet article.

Souvent ces documents ont été conservés parmi les papiers de famille puisqu’une copie était remise à l’intéressé, ou dans certaines archives d’état, mais malheureusement les aléas de l’histoire ont fait que pour les familles en question ces documents soient aujourd’hui perdus.

Si vous avez la chance d’en posséder une copie dans vos archives, n’hésitez pas à partager cette information avec nous !!

POUR UN CONSEIL, UNE RECHERCHE À DÉBLOQUER OU TOUTE AUTRE DÉMARCHE CONTACTEZ-NOUS
LISTE DE PATRONYMES DÉJÀ ÉTUDIÉS.

 

Publicités

Une réflexion sur “Retrouver nos ancêtres « piémontais »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s