Le métier d’un ancêtre : le « stracciarolo »

Aujourd’hui nous parlerons d’un métier très ancien, le chiffonnier.

Pendant mes recherches dans l’état civil italien, j’ai rencontré plusieurs manières de nommer ce métier : « stracciaio », « stracciarolo », « straccivendolo », « cenciaio » sont les plus fréquentes.

Dans le passé, le chiffon était une denrée rare et plutôt recherchée par l’industrie, puisqu’à partir de ces débris de tissu il était possible d’obtenir du papier.  L’enjeu était d’une telle importance que souvent un chiffonnier avait l’exclusivité sur un certain quartier ou sur un département, et ce droit était garanti et protégé par la force publique.

Le chiffonnier se déplaçait toujours avec de nombreux sacs, où il mettait des chiffons, des peaux (de lapin notamment) ou de la ferraille. Pendant ses tournées porte-à-porte, le chiffonnier s’arrêtait longtemps à proximité de la maison de ses « fournisseurs » pour négocier le montant à payer. Les chiffons étaient donc vendus et achetés et il n’était pas toujours facile de s’accorder sur le prix. À la fin des négociations, après un verre de vin, le chiffonnier recommençait sa tournée.
Les chiffons collectés étaient ensuite stockés, en attendant d’être portés à l’usine de papier, où, après un long processus, étaient transformés en feuilles de papier.
Le métier n’était pas sans risque, puisque le contact continu avec les chiffons, pouvait entraîner de nombreuses maladies, comme l’asthme, ou des symptômes tels que des nausées ou des vertiges. En effet, il s’agissait de tissus extrêmement sales et poussiéreux, qui avaient été portés non seulement par des êtres vivants, mais aussi par des cadavres.
Souvent la législation limitait le commerce de chiffons.
Par exemple, dans le Royaume des deux Siciles il était interdit d’exporter les chiffons. Cela dans le but de protéger l’industrie papetière qui avait besoin d’une grande quantité de matière première (les chiffons) à bas prix. Quand, avec l’unité italienne, les frontières internes à la péninsule ont disparu, les chiffons commencèrent à être vendus dans le nord du Pays ou à l’étranger, où les entreprises papetières pouvaient payer davantage, et cela engendra le déclin de l’industrie de papier dans le midi.
POUR UN CONSEIL, UNE RECHERCHE À DÉBLOQUER OU TOUTE AUTRE DÉMARCHE CONTACTEZ-NOUS
LISTE DE PATRONYMES DÉJÀ ÉTUDIÉS.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s