Généalogie Italie, sources

Nous proposons ici une liste non exhaustive des sources généalogiques italiennes. Pour intégrer la réalité décrite ci-dessous dans le contexte historique italien, nous vous renvoyons vers l’article Généalogie italienne

Etat civil italien – Institué en 1866.

Principale source généalogique de l’Italie unie. Chaque Commune italienne rédige et tient à jour des registres des :

  • Naissances
  • Mariages
  • Décès

Ces registres sont annuels, avec des index alphabétiques annuels et décennaux. A chaque acte peuvent correspondre des annexes, classées dans des registres ad hoc.

Etat civil napoléonien- Entre 1806 et 1815.

Chaque Commune rédige et tient à jour des registres des : 

  • Naissances
  • Mariages
  • Décès

Ces registres sont annuels, avec des index alphabétiques annuels. A chaque acte peuvent correspondre des annexes, classées dans des registres ad hoc. Nota Bene : pendant cette période (en 1809) fut effectué un recensement de la population, sur base communale.

Etat civil de la restauration – Entre 1815 et 1865 environ.

Diffusion inégale sur le territoire, les registres sont organisés sur base communale. Chacune des Communes concernées rédige et tient à jour des registres des : 

  • Naissances
  • Mariages
  • Décès

L’existence de ces registres n’est pas généralisée pour l’ensemble des Etats italiens de l’époque. Selon l’Etat et la commune concernés ils sont plus ou moins complets.

Etats des âmes – Institués par le Concile de Trente en 1563.

Sorte de recensement annuel de la population. Sur base paroissiale, ils étaient compilés par le clergé une fois par an. Ils reportent les données des membres de chaque maisonnée. Il s’agit d’une mine d’informations généalogiques. Consultation malaisée.

Registres des sacrements – Généralisation imposé par  le Concile de Trente en 1563.

  • Baptêmes
  • Mariages
  • Sépultures

Par l’extension territoriale et la couverture temporelle, ces registres sont la principale source de documentation sur la généalogie italienne. Ils sont établis par paroisse.

 Recensements de la population – Depuis 1861, tous les 10 ans, sur base communale.

Pour un conseil, une recherche à débloquer ou toute autre démarche Contactez-nous